Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Mathieu Mangenot / Ma fibromyalgie sur le 82

Fibromyalgie et Hyperactivité, trouble de l'attention!

Source : http://www.tdah-adulte.org/

Inattention, Hyperactivité, Impulsivité - Distraction, Procrastination, Désorganisation Curieux, Imaginatif, Créatif, Entrepreneur, Fonceur, Instinctif, Spontané, Sensible, Artiste  Motivation et Concentration irrégulières, Humeur changeante, Irritable, Hypersensible

Description : http://www.tdah-adulte.org/images/cube10-10.jpgLe Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H, TDAH, TDA ou THADA) est une spécificité neurologique qui peut être problématique chez l'enfant puis chez l'adulte, mais qui peut être aussi bénéfique. D'origine génétique (donc héréditaire) et neurobiochimique, il entraîne dès l’enfance des difficultés au niveau de l’attention, et éventuellement de l’hyperactivité et de l’impulsivité. Il peut se révéler handicapant seulement à l'âge adulte quand on doit gérer l'autonomie sans les parents, ou dans un job incompatible avec ce trouble. Même si la plupart des gens peuvent se reconnaitre dans certains symptômes décrits ici, le fait de les avoir presque tous et tous les jours est très difficile à comprendre et à vivre.

Description : http://www.tdah-adulte.org/images/cube10-10.jpgCertains adultes utilisent cette particularité biochimique pour s’épanouir dans une vie qu’ils ont taillée à leur mesure, d’autres souffrent sans pouvoir mettre un nom à leur trouble, sans pouvoir en parler autour d’eux tant les symptômes sont déroutants et peu adaptés à la vie moderne dans laquelle il faut être régulier et organisé. Fort heureusement, la prise de connaissance de ce trouble, des thérapies adaptées ainsi qu’un ensemble de conseils résumés sur cette page peuvent réellement être bénéfiques. Le TDA/H concerne potentiellement des millions de francophones; La prévalence est de 3 à 5 % de la population comme pour les enfants, car il ne disparait pas à l'âge à adulte mais il se transforme en mieux ou en pire.

Types élémentaires du TDA/H

Le déficit d'attention est la base du TDA/H, mais il se décline en plusieurs types qui se différentient fortement sur l'aspect comportemental :

Description : http://www.tdah-adulte.org/images/cube10-10.jpgType hyperactif (TDAH)
Très médiatisé pour les enfants ces dernières années, les adultes concernés sont moins agités physiquement mais passent inlassablement d’une tâche à une autre sans en terminer beaucoup. Concerne plus les hommes. Ne pas confondre avec les hyper-actifs (en 2 mots) qui ont une multitude d’activités mais qui s’organisent parfaitement et les terminent.

Description : http://www.tdah-adulte.org/images/cube10-10.jpgType hypo-actif (TDA)
En apparence à l'opposé du type précédent, l'inattention est prédominante et ces rêveurs passent d’une idée à l’autre sans les mettre en action. Distraits, étourdis, démotivés chroniques, ils (et souvent elles) ne sont pas souvent diagnostiqués TDA/H car ils ne dérangent pas leur entourage même s’ils en souffrent.

Description : http://www.tdah-adulte.org/images/cube10-10.jpgType impulsif
Agissent ou parlent avant de réfléchir, prennent des risques, ont un tempérament explosif ou simplement plaquent tout régulièrement.

Description : http://www.tdah-adulte.org/images/cube10-10.jpgType combiné hyperactif hypo-actif impulsifs
Les TDA/H alternent souvent entre 2 ou 3 de ces états, avec des cycles courts (quelques heures ou jours), ne pas confondre avec le trouble bipolaire

Les symptômes pénalisants

Les symptômes négatifs TDA/H primaires de l’enfance à l’âge adulte et par types élémentaires (Barkley)

  

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

    

 

 

Les symptômes négatifs à l'âge adulte (plus détaillés avec symptômes primaires et secondaires)

 

Symptômes

Enfant

Adolescent

Adulte

Inattention

Fait des erreurs d’inattention
• Est facilement distrait
• N’écoute pas les instructions
• A du mal avec les devoirs du soir
• Est désorganisé
• Oublie fréquemment ses affaires
• Est facilement distrait

Est facilement distrait
• Difficulté à se concentrer
• A du mal avec les devoirs du soir
• S’ennuie facilement
• Est désorganisé
• Est facilement distrait

N’écoute pas les instructions
• A du mal avec la paperasse et l’administration
• Se sent débordé par les longs projets
• Manque les dates limites
• Désorganisation , mauvaise gestion du temps
• Oublie ses engagements
• Est en retard à ses rendez-vous
• Peu d'attention sur les détails

Impulsivité

Interrompt les autres
• N'écoute pas les réponses
• N'attend pas son tour

Expérimentation de drogues
• Rapports sexuels non protégés
• Plusieurs partenaires sexuels
• Tempérament explosif (parents, ...)
• Crise de rage atypique (1 heure)
• cannabis, amphétamine, cocaïne, ..
• Accident moto/auto
• Interrompt les autres

Changement de jobs fréquents et impulsifs
• Abus d'alcool et de tabac
• Tempérament explosif
• Conduit trop vite
• Accident moto/auto
• Interrompt les autres
• Dépenses impulsives
• Relations extraconjugales

Hyperactivité

Toujours en mouvement
• Court et saute sans raisons
• Ne sais pas s'occuper calmement
• Comme conduit par un moteur

Se sent souvent agité et à cran
• Parait occupé mais fait peu de choses
• Ne sait pas s'occuper calmement
• Comme conduit par un moteur

Nerveux
• A la bougeotte avec ses membres
• A du mal à rester assis longtemps
• Parle excessivement
• Jobs les plus actifs ou extraordinaires

Symptômes

Explications

1 - Déficit d'attention

Seul symptôme systématiquement présent chez tous les adultes TDA/H, mais à lui tout seul il peut entrainer tous les autres car il y a des implications à chaque minutes sur nos comportements, nos pensées, nos émotions et au final notre profil psychologique. Il s'agit en fait d'une inconstance de l'attention qui peut même aller au contraire jusqu'à une hyper focalisation exagérée si motivation. Une flexibilité mentale anormale donc qui empêche d'avancer.

2 - Hyperactivité

A l'âge adulte l'hyperactivité physique n'est pas toujours là ou n'est pas forcément spectaculaire. Il existe des caricatures mais c'est plus souvent une agitation de certains membres, une impossibilité de rester longtemps assis ou au même endroit, et surtout un enchainement astronomique d'activités inachevées, de pensées et éventuellement de paroles incessantes, pas souvent opportunes ni réfléchies. Certains décrivent un bourdonnement incessant dans la tête qui empêche de rester tranquille physiquement. Contrairement aux hypo-actifs, ils sont très facilement distraits par les stimulis extérieurs et commencent donc beaucoup de choses à la fois mais sans les achever, c'est toujours l'action suivante qui est plus motivante que la poursuite de l'action en cours.

3 - Hypo-activité

Ce n'est qu'en apparence l'opposé de l'hyperactivité. C'est une hyperactivité cérébrale tellement permanente qu'elle empêche de passer à l'action. Ces pensées ne sont pas forcément désagréables mais elles empêchent d'avancer et peuvent finalement amener à des impasses déprimantes. Ils zappent, oublient, butent sur les tâches courantes mais indispensables. Ils ressentent souvent un manque d'énergie, une difficulté à formuler des objectifs et un processus de décision lent..Certains décrivent un manque d'intérêt général pour la vie, ou des envies tellement brèves qu'elles ne se concrétisent pas. Contrairement aux hyperactifs, ils font une seule chose à la fois et plus souvent rien car ils sont perdus dans leur monde intérieur, un rêve éveillé sans fin.

4 - Impulsivité

Si elle existe, elle peut être visible et audible, mais aussi rester interne. Elle peut vous faire prendre de mauvaise décisions sur un coup de tète, mais mieux contrôlée elle permet de ne pas s'enliser dans une situation sans avenir. Certains peuvent être très colériques et être des vrais tyrans avec leur proches sans en être souvent conscient.
Certains ressentent une irritabilité quand il y a trop de stimuli, comme un orage intérieur qui ne fait que passer

5 - Fonctions cognitives et exécutives déficitaires

Du point de vue du neurologue, il s'agit de déficit de fonctions cognitives et exécutives (bilan à faire) notamment :
- Problèmes de l'attention focalisée (concentration) et l'attention divisée (suivre plusieurs informations en simultané)
- Problèmes dans le maintien et la manipulation d'information en mémoire à court terme (Mémoire de travail)
- Difficulté de contrôler des comportements, des paroles ou des pensées inadaptées (capacité d'inhibition)
- Problèmes dans la formulation d'objectifs, l'anticipation, l'élaboration de stratégie, ainsi que la prise de décision

6 - Mauvaise confiance et estime de soi

Une enfance pleine de remontrances et un début de vie d'adulte remplie d'échecs sont la cause d'un sentiment d'infériorité. Il s'en suit une perception de moindre compétence même si elle est souvent exagéré. Cependant des parents ou des enseignants plus compréhensif ont pu atténuer ce sentiment. Leur souffrance est autant causée par le manque d'estime de soi que par les échecs du quotidien de la vie d'adulte même si les deux sont liés.

7 - Sentiment de ne pas s'accomplir

Le potentiel de l'adulte TDA/H est souvent mal exploité et ses aspirations à une vie conventionnelle sont souvent déçues. Il peut passer toute sa vie à coté de ses vrais talents qui pourraient être mis en valeur en faisant des choix parallèles ou plus osés. Ce sentiment est souvent exagéré , ils peuvent avoir une vie normale aux yeux des autres.

8 - Cyclothymie, Irrégularité, Instabilité

On constate chez la plupart d'entre eux des oscillations au niveau de l'humeur avec des cycles très courts (heures, jours). Au niveau de la performance dans l'exécution des tâches, les adultes TDA/H alternent souvent entre le meilleur (quand ils sont motivés) et le pire (quand ils cumulent tous les symptômes de ce tableau). Conséquence directe ou indirecte, on observe souvent une instabilité dans la vie affective et/ou professionnelle.

9 - Désœuvrement, Ennui, Frustration, Impatiente, hyper focalisation

Malgré un intérêt pour tout ce qui traverse l'esprit, l'adulte TDA/H s'essouffle et tombe souvent dans des périodes inactives (hypo-active) ou l'ennui et la frustration prédomine. Les pensées vont trop vite dans la tète pour en attraper une. Il ne rempli donc plus sa vie et s'expose aux addictions (alcool, drogues, jeux,...). Il alterne avec une impatiente exagérée quand il se connecte enfin à quelque chose. Il peut ensuite être au contraire hyper focalisé sur ce qui l'a attiré et motivé en s'isolant exagérément, en se concentrant exclusivement sur cette chose à l'exclusion de toutes les autres au point parfois d'en oublier de manger et dormir, puis l'abandonner d'un coup même si ca devient rentable.

10 - Distraction

Symptôme majeur de ce trouble : Toujours dans leur pensées et rarement concentrés sur la tâche en cours, ils oublient leur RDV, perdent leurs objets et sont maladroits en général. Certains restent insouciants et amusés par cela. Pour la plupart c'est une inquiétude permanente et certains évitent cela avec une discipline quasi militaire.

11 - Confusion cérébrale

Il s'agit du chaos des pensées et des émotions qui est à la porte de chaque être humain, mais les non TDA/H l'évitent en se concentrant sur les tâches ordinaires. Les TDAH n'ont pas cette facilité, beaucoup ne peuvent pas lire un livre ou même se concentrer sur un film, donc il sont plus facilement assaillis par des pensées et des émotions, négatives à force d'échecs répétitifs, et qui peuvent les déstabiliser.

12 - Hypersensibilité

Très sensibles à ce que disent les autres, il (ou elle) est souvent blessé et a les nerfs à vif même s'il le cache. Il peut cultiver alors un ressentiment envers les autres (et lui-même) et ressasser sans cesse les mêmes pensées. Il est très influencés par ses relations, il peut être aussi une éponge par rapport aux émotions des gens. Ils ne sait pas garder la bonne distance aux autres, soit trop proche et trop empathique, soit trop éloigné car distrait ou méfiant.

13 - Difficultés relationnelles

Son comportement à long terme dans un groupe est difficile sauf s'il a un rôle spécial qui lui permet de se concentrer ou simplement d'exister (Chef, Orateur, Formateur, Consultant, Expert, Gai-luron, Calimero, ...)

14 - Désorganisation et Procrastination

De grosses difficultés d'organisation surtout en phase de réalisation des différentes tâches pour arriver à un objectif. Bizarrement certains peuvent être de grands planificateurs, pour se rassurer de leur difficulté à passer à l'action. Ils reportent souvent au lendemain les activités prioritaires mais non motivantes comme les formalités administratives. Ils commencent quelque chose pour aussitôt zapper vers quelque chose de nouveau, finalement sans rien achever. A la fin de la journée ils n'ont rien fait. Problème de timing général, mauvaise gestion du temps.

15 - Fatigue

Les adultes hyperactifs (TDAH) ne se reposent jamais. Pour les hypoactifs (TDA) c'est uniquement le cerveau qui ne s'arrête jamais. Pour les 2 types , les efforts déployés pour réussir ou survivre peuvent engendrer une fatigue importante qui peut aller jusqu'à une quasi-paralysie des fonctions cognitives (concentration, mémorisation, décision, exécution). Une fatigue cérébrale intense peut être déclenchée en quelque minutes par une hyper focalisation ou un stress intense même s'il n'y parait pas, une mauvaise hygiène de vie (café, hypoglycémie) et une mauvaise respiration.

16 - Inquiétude et Prise de Risques

2 symptômes contradictoires mais qui peuvent se retrouver chez un même individu. Le manque d'attention est source d'inquiétude permanente pour les tâches banales (comme traverser la rue) mais les vrais dangers vont l'attirer et le galvaniser (loisirs et sports à risque pour les hommes). Le processus de décision est de ce fait irrégulier, une démission ou une séparation peuvent être plus facile et rapide qu'un choix vestimentaire le matin.

17 - Routines, obsessions, comportements addictifs, travail excessif

Ils n'accrochent pas les activités routinières, ont du mal à se fixer des habitudes et des automatismes qui pourraient leur simplifier la vie, sauf certains qui développent des comportements quasi obsessionnel (jusqu'au TOC) pour y remédier. A l'opposé, ils peuvent développer des comportements additifs pour ce qui les motive ou simplement leur donne des stimuli mais souvent sans objectifs (web, chat, forums, jeux, smartphone, ...). Ils peuvent être aussi addict au travail (travaillite ou wokaholism), s'ils en sont passionnés, mais surtout ils font beaucoup d'heures pour pallier à de mauvaises performances et rattraper le temps perdu à rêver ou à stresser, ou à cause d'un manque d'intérêt général pour l'après boulot, ou par manque d'assurance et ainsi se rassurer car il faut bien gagner sa vie.

18 - Stress

Les symptômes de ce tableau sont des sources de stress négatif qui décuplent encore ces mêmes symptômes, c'est un cercle vicieux. A noter que le stress positif peut être au contraire une bonne source de concentration

19 - Vie solitaire

Tous ces symptômes peuvent induire à terme un isolement avec des conséquences fâcheuses pour l'équilibre ou même la survie si les problèmes relationnels entrainent une coupure avec l'entourage familial et social. Ils peuvent avoir une sociabilité de façade notamment aujourd'hui à travers des rencontres virtuelles sur internet et ses réseaux sociaux, multiplier les rencontres éphémères qui cachent une profonde solitude.

20 - Anxiété, Dépression , borderline, bipolaire, TOC, Troubles du sommeil, addictions, trouble des conduites&comportements
&conduites alimentaires
Synd Gilles de la tourette

Les troubles psychiatriques ci-contre amènent un niveau de souffrance supplémentaire. On parle alors de commorbidités au TDA/H s'ils ont aussi des origines neurologiques. Elles sont présentent dans 75% des cas chez les adultes TDA/H à des niveaux différents. Beaucoup des symptômes de ce tableau sont simplement réactionnels ou adaptatifs par rapport au déficit d'attention, et ils sont difficiles à distinguer des vrais commorbidités. Par exemple le stress ou l'inquiétude s'approche parfois de l'anxiété, la fatigue ou le manque de concentration ont souvent un lien avec un trouble du sommeil. Ces troubles peuvent être donc présents neurologiquement (déficit en sérotonine ou en gaba) ou/et être une conséquence des échecs et des frustrations à répétition des adultes TDA/H. Selon l'importance de ces troubles associés, ils seront traités en priorité avec des médicaments et des thérapies spécifiques, différents de ceux utilisés pour le TDA/H..

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :